Commerce

Commerce intra-africain : AFTRAF, l'outil qui vise à installer la ..

Après l'Egypte le mois dernier, les représentants d'Afreximbank s'est rendu cette semaine au Sénégal pour présenter au secteur bancaire local son nouveau programme de facilitation des échanges baptisé « Afreximbank Trade Facilitation Program » (AFTRAF), indique un communiqué de l'institution parvenu à notre rédaction.

Redorer le business avec les banques internationales

L'objectif ultime de l'AFTRAF, selon Afreximbank, est d'« accroître la capacité des banques africaines à répondre aux exigences des banques internationales », certaines banques commerciales s'étant vues retirées leurs lignes commerciales avec des banques internationales pour des questions de conformité et de réglementation.

Selon Fatma Bao -responsable de l'unité des garanties et des financements spécialisés chez Afreximbank- qui a détaillé les contours de ce programme aux acteurs du secteur bancaire sénégalais, l'outil est conçu de façon à pouvoir notamment renforcer la confiance des contreparties dans le règlement des transactions internationales, faciliter l'achat d'équipements pour la production de biens d'exportation et soutenir le commerce intra-africain.

« Le programme de facilitation des échanges renforcera la confiance des banques africaines et stimulera [...] le commerce intra-africain, réduisant ainsi l'écart de financement du commerce sur le continent en raison de réglementations strictes et de coûts de mise en conformité élevés», a pour sa part expliqué Amr Kamel, vice-président exécutif chargé du développement commercial et des services bancaires aux entreprises à Afreximbank.

Après l'Egypte et le Sénégal, la tournée continue

Depuis le début des négociations de l'accord de libre-échange continental (ZLEC), Afreximbank a démontré son profond intérêt pour le développement, dans ce sens, des relations commerciales entre pays africains. Le sujet était même au cœur de ses 25ème assemblées générales annuelles qui se sont tenues à Abuja en juillet dernier. Pour l'institution panafricaine, le rôle des banques va être déterminant dans la réussite de la coopération commerciale entre pays africains dans un contexte libre-échangiste.

Lors de la présentation du programme en Egypte il y a environ un mois, 24 banques de la place avaient répondu présentes. Au Sénégal, près d'une dizaine de banques se sont mobilisées. Afreximbank compte dupliquer l'expérience dans plusieurs autres capitales africaines au cours des prochaines semaines.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Most Popular

To Top