Education

Education: Plus de 130 millions de filles n'ont toujours pas accès à l ..

Il reste encore du chemin à parcourir pour l’égalité filles-garçons dans le monde. A l’occasion ce mercredi de la journée internationale de la fille, l’ONG One a dévoilé un classement de leur scolarisation dans le monde. Et le constat est alarmant : plus de 130 millions de filles n’ont toujours pas accès à l’école.

Neuf des dix pays du monde où les filles ont le moins accès à l’éducation sont en Afrique, le premier étant le Soudan du Sud. Dans ce pays d’Afrique orientale, une fille sur quatre seulement va à l’école primaire et seuls 15,93 % des filles ont accès à l’éducation. Le Soudan du Sud est suivi par la République centrafricaine (17,75 %), le Niger (21,50 %), l’Afghanistan (23,51 %), le Tchad (27,16 %), le Mali (29,28 %) et la Guinée (30,35 %).

Plus de la moitié des filles se marient avant leur 18e anniversaire

L’accès des filles à l’éducation et la poursuite de leur scolarité se heurtent à de nombreux obstacles sociaux, culturels et économiques. Dans les dix pays du classement, plus de la moitié des filles se marient avant leur 18e anniversaire, et en moyenne, une fille sur quatre est obligée de travailler, souligne notamment ONE.

>> A lire aussi : Plus d'égalité hommes-femmes stimulerait la croissance

« Pour se rendre à l’école, parfois sans sanitaires ou manuels scolaires adaptés, elles doivent généralement parcourir de longues distances, souvent dans des conditions dangereuses », poursuit-elle. « Autant de raisons qui expliquent pourquoi, en 2017, près d’un demi-milliard de femmes dans le monde ne savent toujours pas lire ».

La réduction des inégalités pourrait rapporter entre 112 et 152 milliards de dollars

« Cet index montre que pour améliorer réellement l’accès de toutes les filles à l’école et à l’instruction, une attention particulière doit être accordée aux pays les plus pauvres et aux pays en conflit - en particulier en Afrique », a estimé l’ONG cofondée par le leader du groupe U2 Bono pour lutter contre la pauvreté.

La journée internationale de la fille « est l’occasion de rappeler que l’éducation des filles est un levier inestimable pour lutter contre l’extrême pauvreté », a déclaré la directrice France de ONE Friederike Röder, citée dans ce communiqué. Selon l’ONG, la réduction des inégalités dans le monde entre les filles et les garçons en matière d’accès à l’éducation pourrait rapporter entre 112 et 152 milliards de dollars chaque année aux pays en développement.

Mots-clés :

Monde journée droits égalité hommes-femmes ecole education droits des femmes fillette 0 commentaire 5 partages Partager sur Messenger Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin

En savoir plus sur :

                

Most Popular

To Top
Secured By miniOrange