Internet

Faites-vous une dépression ? Demandez à Google

Peut-on vraiment tout googler ? Le moteur de recherche est déjà sollicité en cas de petits bobos - ne mentez pas on l'a tous déjà fait au moins une fois — désormais, il se préoccupe aussi de la santé mentale des internautes. En partenariat avec l'ONG américaine National Alliance on Mental Illness, Google a conçu un test, le PHQ-9, pour auto-évaluer son niveau de dépression. Mais le géant américain prévient : même s'il a été conçu par des professionnels, ce questionnaire ne remplace nullement une consultation avec un médecin en chair et en os.

Ce questionnaire permet surtout de briser le tabou autour des pathologies mentales et de démontrer que leurs spectres sont larges. Il s'agit tout d'abord de désangoisser les malades imaginaires : souvent on pense être atteint de dépression alors que non. "Vous pouvez ressentir des épisodes dépressifs sans être dépressif ou vous sentir anxieux sans nécessairement souffrir d'anxiété", explique Claire Eastham, blogueuse sur la santé mentale dans The Independant. Le PHQ-9 n'est pas encore inclus dans le Google français, mais on peut le passer en français, ici.


A lire aussi :

Psychologie : 10 habitudes à adopter pour une vie plus positive

Bols tibétains, gongs, carillons... : ces sons qui soignent

La souffrance psy des jeunes mieux prise en charge par l'Etat

                                                                                        <h3 style="margin: 10px" id="savoirplus">En savoir plus sur : </h3>
                

Most Popular

To Top