Mode

Google « Mon Compte » : mode d'emploi pour gérer vos données

« Seul un utilisateur de réseaux sociaux sur cinq règle ses paramètres de sécurité », assure Nir Eyal, auteur de Hooked : How to Build Habit-Forming Products. Pourtant, quelques réglages à portée de clic permettent de maîtriser la circulation de ses données. Sur vos comptes Google, par exemple, dans l'onglet « Mon compte », bien caché dans les méandres de son interface, vous pouvez découvrir ce que Google fait de vos données et modifier vos paramètres de sécurité. Il y a notamment trois onglets qui permettent de contrôler ses informations. Petit mode d'emploi pour mieux protéger vos données.

1 - « Applications ayant accès à votre compte »

En cliquant sur cet onglet, on découvre une liste d'applications à qui l'on a autorisé l'accès à nos données, et dont on ne se souvient pas nécessairement, que ce soit Whatsapp ou Airbnb par exemple. LinkedIn et Twitter ont notamment accès aux « Google Contacts » et aux « informations de base relatives au compte », dont le détail n'est pas spécifié. Sous le bandeau « applications tierces », l'utilisateur peut supprimer – un à un – les droits d'accès à ces services.

2 - « Vérification des paramètres de confidentialité »

Google propose de faire un « check » de la sécurité de votre compte. « Aucun problème détecté » s'affiche en gras sur l'écran. Le détail du rapport liste tous les appareils utilisés ces derniers mois, à quelle date, et dans quel lieu. Cet onglet permet d'établir un bilan de l'ensemble des informations liées à la sécurité d'un compte, pour en identifier les failles et les corriger.

3 - « Mon activité »

Là, des archives interminables de toutes les recherches et pages consultées depuis votre inscription, si vous ne les avez jamais effacées. Mais pour supprimer cet historique, encore faut-il en connaître l'existence. Sur cette page, « tous les produits », sur « toute la période » peuvent être effacés. Là, un petit message vous alerte donc : « Avant de supprimer : les services Google peuvent vous être utiles si votre activité est enregistrée, avec de meilleures options de trajet domicile-travail dans Maps et des résultats de recherche plus rapides, par exemple. » Des sous-rubriques peuvent également être modifiées :

- « Paramètres des annonces » : Google dévoile l'inventaire créé par son Intelligence artificielle des « sujets qui vous intéressent », basé sur une traque de votre utilisation des services Google (dont YouTube fait partie). Ici, pas moyen de tout supprimer en une fois. Il faut désélectionner, les uns après les autres, les centres d'intérêt exposés.

- « Définir votre contenu » : Google propose de « télécharger ou de transférer vos contenus » en « créant une archive ». Meilleur moyen de voir le détail de toutes les données qu'a la firme sur l'utilisateur. La création d'archives est « longue, elle peut prendre des heures, voire des jours entiers », prévient le moteur de recherche. Ce qui en dit long sur la quantité de données à collecter. Le fichier téléchargé est divisé en 18 dossiers, correspondant à toutes les applications dans lesquelles sont rangées les informations (agenda, contacts, messagerie, activité, photos, favoris…).

Lire aussi Données personnelles : comment reprendre le contrôle

Most Popular

To Top