Internet

Grande-Bretagne : un braquage de bitcoins à l'arme à feu

Dérober des bitcoins se fait le plus souvent avec un ordinateur, mais les techniques traditionnelles s'accommodent assez bien des cryptomonnaies : en Grande-Bretagne, un ancien trader de la City reconverti dans les cryptomonnaies s'est fait braquer chez lui, arme au point, par une équipe de 4 malfaiteurs déterminés.

Mais déception pour les voleurs, toujours activement recherchés : le trader n'a pas transféré le butin comme ils l'espéraient.

Pistolet sur la tempe

Drôle de mésaventure que celle vécue par Danny Aston, 30 ans. Lundi 29 janvier, à 21h40, ce dirigeant d'une société de trading spécialisée dans les cryptomonnaies a vu 4 hommes cagoulés et armés défoncer la porte de son domicile, ligoter sa compagne sur une chaise, embarquer son bébé dans un landau, avant de mettre l'homme en joue avec une arme à feu.

Un homejacking à l'ancienne, dont le trader a selon toute vraisemblance, d'après la police, été la cible. Mais ce n'était pas les richesses matérielles que les braqueurs convoitaient. L'équipe de malfrats en avait après le portefeuille de bitcoins du trader. Pistolet pointé vers lui, Danny Aston s'est retrouvé contraint de transférer l'argent vers un autre compte que le sien.

Le trader n'a pas effectué le transfert

Traumatisés, Danny Aston et sa compagne ont quitté leur propriété de Moulsford pour se réfugier chez des proches. La police pense qu'il a été ciblé par les braqueurs : travaillant généralement sous pseudonyme pour mener ses transactions en bitcoins (plus de 100.000 en deux ans), il avait fini par utiliser son vrai nom avec certains de ses partenaires d'affaires, ce qui pourrait avoir permis à ses assaillants de remonter sa trace.

Mais dès le mardi, la presse britannique révélait de nouveaux détails de l'affaire : malgré la menace et la pression, Danny Aston n'a pas donné aux braqueurs ce qu'ils voulaient. Le trader a en effet pris le risque de les tromper, en faisant semblant de transférer les fonds, mais sans le faire réellement. On imagine la colère et la déception de l'équipe en cavale, aujourd'hui activement recherchée par les forces de police britanniques...

Qu'est-ce que le Bitcoin ? Pyongyang, serial braqueur de bitcoins ? Le bitcoin n'est plus la monnaie préférée des criminels Elon Musk, inventeur de Bitcoin ? La rumeur court toujours Les commerçants ont-ils intérêt à accepter le Bitcoin ? Vous minez peut-être des bitcoins sans le savoir... pour d'autres Modifié le 02/02/2018 à 11h17

Most Popular

To Top
Secured By miniOrange