Internet

Hérépian : billets, internet, sécurité, logements, projets dans le quartier

D e l'avenue de l'Espinouse à la route de Villemagne, on est venu prendre le pouls.

Une réunion du quartier délimité par l'avenue de l'Espinouse et la route de Villemagne s'est tenue dernièrement.  D'entrée de jeux, c'est le distributeur automatique de billets (DAB) qui fait débat. Sur ce thème, le maire Jean-Louis Lafaurie a précisé qu'il a fait un courrier à La Poste, seule agence bancaire à Hérépian, non seulement pour se plaindre de la mauvaise distribution du courrier, mais aussi pour proposer de participer au coût d'installation d'un DAB. Hérépian serait trop près de Lamalou qui en possède quatre. Il semblerait, dit le maire, "que le Crédit Agricole aurait une oreille plus attentive à ce problème. Attendons l'assemblée générale de la caisse locale qui se tiendra ici, dans la salle polyvalente".   Coté démographie, le maire, se référant à la pyramide des âges sur la commune, et à la menace d'une fermeture de classe, a justifié sa politique de construction de nouveaux logements et de faire rénover les habitations dans le coeur du village grâce aux aides apportées par le Pays Haut-Languedoc et Vignobles pour favoriser l'arrivée de jeunes couples. Coté liaison internet, c'est "catastrophique, j'ai interpellé Kléber Mesquida à ce sujet. Il a écrit que des travaux vont commencer et que ce serait terminé en 2020-2022" assura le maire.    Quant au nouveau PLU (plan local d'urbanisme), il pourrait être opérationnel en début d'année prochaine. Coté sécurité, trois caméras supplémentaires seront installées, dont une au parking donnant sur l'avenue Cassin et une sur le nouveau city stade, qui sera installée au printemps derrière la salle omnisports Pierre-Gaillard. La municipalité envisage encore de construire une piste de roller à coté du jardin d'enfant Jean-Bernard. Serait envisagé un parcours de santé partant du musée pour aller à l'ancien camping par la Voie verte.   Enfin, les travaux de construction de la passerelle sur le Rieu-Pourquié, en bout de l'avenue de l'Escandoune, seront commencés dès que la subvention de l'Agence de l'eau sera versée. Un feu vert “récompense” est aussi envisagé au point bas de l'avenue Marcellin-Albert. La réunion s'est terminée par le pot de l'amitié.

En savoir plus sur :

                

Most Popular

To Top