Commerce

Le commerce de proximité et l'artisanat ont besoin de soutien

Même s’il tire son épingle du jeu, le commerce de proximité local, avec une offre commerciale de plus en plus importante, vingt nouveaux commerces par an et une vacance commerciale de 4 % (11 % à Sète), c’est une volonté municipale de longue date que de le soutenir et de le dynamiser.

"Il ne s’agit pas d’œuvrer contre les grandes surfaces, il y a de la place pour tout le monde !, précise Kelvine Gouvernayre, conseillère municipale déléguée à l’économie, au commerce, à l’artisanat et à l’œnotourisme, mais de mettre en avant les savoir-faire et savoir être des commerçants de proximité, de favoriser la connexion entre les anciens et les nouveaux commerçants. Depuis la mise en place de cette journée nationale en 2014 nous y avons participé, seule ville du Sud à le faire… En 2017 encore, nous étions, avec une commune du Gers, les deux seules villes d’Occitanie à le faire. Mieux, initiative de la ville cette fois : en 2018, nous passons de la journée à la semaine entière, ce qui permet un travail autour de deux week-ends et d’un mercredi".

Vaste programme

Et il est dense le programme de cette semaine hors-norme. Pas moins d’une trentaine d’enseignes participent à l’opération en organisant des ateliers en rapport avec leur activité, didactiques et témoins de leur niveau qualitatif, ou en consentant des remises diverses. La municipalité n’est pas en reste qui met en place des animations sur les horaires les mieux adaptés. "Dès le 6 octobre, Square de la Liberté, de 9 h à 13 h, nous offrons un petit-déjeuner avec tombola, de même le 13, sur la place Gabriel-Péri à La Peyrade, détaille l’élue. Nous aurons également des jeux en bois et structures gonflables place Jean-Jaurès les mercredi et samedi, un manège et une pêche aux canards Square de la Liberté".

D’autres actions, par ailleurs, témoignent de la volonté municipale de soutenir le commerce de proximité. "Outre de nouvelles règles votées au sein du Plu pour maintenir l’activité commerciale en centre-ville, nous avons également établi un périmètre de sécurité et voté le droit de préemption de la mairie à l’intérieur de celui-ci afin d’éviter la multiplication de commerces de service de même type. Sur La Peyrade, la réfection du Buc dès 2019 permettra de dynamiser un peu plus un quartier où déjà les vacances de pas-de-porte sont rares. Il demeure également important de renforcer l’offre sur le quartier de la plage afin d’améliorer la qualité de vie des habitants à l’année", poursuit Kelvine Gouvernayre.

Fil rouge de la semaine “On n’est jamais selfie que par son commerçant” qui permettra, une fois envoyée la photo, (avec un commerçant différent à chaque fois bien sûr, (sur sncpa2018@frontignan.fr ou via Facebook Villefrontignanofficiel), de gagner l’un des cinquante lots mis en jeu.

Most Popular

To Top