Commerce

Le commerce en zone de transit a de l'avenir

Les enseignes se bousculent dans les zones de commerce de transit. A?roports, gares ou encore aires d'autoroutes ont le vent en poupe ! Et ce n'est qu'un d?but selon les conclusions d'une r?cente ?tude Xerfi-Precepta.

Dans son ?tude intitul?e « Le commerce en zones de transit ? l?horizon 2020 - A?roports, gares, transports urbains, aires de services : quels seront les facteurs de succ?s et les nouveaux business du travel retail ? », Xerfi-Precepta dresse le portrait de ces zones commerciales ? forte valeur ajout?e. Respectivement, les a?roports p?sent pour environ 3,3 milliards d'euros, les gares environ 1,5 milliard, les aires d'autoroute 900 millions d'euros, et les transports urbains environ 250 millions d'euros.

Un march? en progression

A l'heure o? la mobilit? fait de plus en plus partie du quotidien des Fran?ais, le travel retail explose. Selon les estimations de Xerfi-Precepta, ce march? « qui a d?j? g?n?r? pr?s de 6 milliards d?euros de chiffre d?affaires en 2017, franchira la barre des 7 milliards en 2020 ».

Comment expliquer cette progression constante ?

Tout d'abord par un constat ; les Fran?ais sont de plus en plus mobiles. A?rogares, gares ferroviaires, m?tros, aires d'autoroutes... En 2017 par exemple, Paris A?roport (Groupe ADP) a accueilli un total de 101,5 millions de passagers, soit une hausse de +4,5% par rapport ? l'ann?e pr?c?dente. 69,5 millions de voyageurs ont ainsi foul? les pav?s des halls de Paris-Charles de Gaulle (+5,4%), et 32 millions ceux de Paris-Orly (+2,6%). Selon les chiffres publi?s par l'Association du transport a?rien international (IATA), le nombre de passagers en transit devrait atteindre 7,8 milliards par an d'ici ? 2036 contre 4 milliards en 2017. Selon des donn?es communiqu?es par la SNCF, en 2017 le train ? grande vitesse a enregistr? une hausse de sa fr?quentation de l'ordre de 10% (+ 10 millions de voyageurs suppl?mentaires), port?e par le succ?s de l'offre low-cost Ouigo mais aussi la mise en service l'?t? dernier de deux nouvelles lignes ? grande vitesse dans le Grand Ouest (Paris/Bordeaux et Paris-Rennes). Du c?t? des trains Intercit?s aussi, la hausse de la fr?quentation de voyageurs atteint en 2017, +6,8% par rapport ? 2016, alors que dans le m?me temps, les TER enregistrent une hausse de fr?quentation de +4,6% et les Transiliens, (trains de banlieue) +3,2%.

Parall?lement, le trafic des lignes de cars grandes distances a ?galement explos?. Lib?ralis?s par la loi Macron en 2015, « les services r?guliers non urbains de plus de 100 km » ? prix r?duits font le plein. Le nombre de voyageurs transport?s en 2017 atteint ainsi plus de 7 millions, soit +15% par rapport ? 2016. Outre les hausses de fr?quentation des transports, l'explosion du travel retail s'explique par la multiplication des espaces commerciaux mis ? disposition. « A la recherche de nouvelles sources de revenus, les gestionnaires ont investi massivement pour agrandir et embellir les espaces. S?duites par des promesses de rendements records et une notori?t? accrue, les enseignes s?y bousculent » r?sume Xerfi-Precepta.

Un avenir radieux ?

Selon l'avis de Xerfi, « ? moyen terme, l??cosyst?me du travel retail ne devrait pas ?tre bouscul?. Les gestionnaires des zones de transit resteront en effet les ma?tres du jeu dans cet univers tr?s r?glement?. » Clairement, les orientations strat?giques des principaux acteurs devraient suivre les m?mes lignes de force ? savoir :

le luxe d?complex? pour les a?roports : « Le recentrage strat?gique sur le segment du luxe, tr?s rentable, est assum? par tous les grands a?roports fran?ais (55% du total du commerce en zones de flux en 2017). Une tendance ? la mont?e en gamme que ni la perspective de la privatisation d?ADP, ni l?av?nement du travel retail tourism (lorsque le travel retail est le motif du voyage) ne remettront en cause » ; le centre commercial pour les gares : Qu'il s'agisse des gares TGV ou des gares du quotidien, de plus en plus, les espaces se font lieux de vie. Les galeries commerciales se remplissent de commerces et services pratiques (conciergerie, casier de retrait, etc).

Les aires d'autoroute quant ? elles se cherchent encore de nouvelles strat?gies ? inventer face ? la perte de vitesse des propositions alimentaires (restauration rapide par exemple), et aux difficult?s de capter l'int?r?t des consommateurs sur des offres non-alimentaires.

Un laboratoire de nouveaux concepts

Si les enseignes se pr?cipitent pour investir les zones de transit aux allures d'eldorado, cela tient bien ?videmment aux volumes de fr?quentation qui font esp?rer un business important, mais pas seulement. En effet, les zones de transit offrent aux marques une exceptionnelle visibilit? grâce ? des flux plus importants qu?en centre-ville ou dans les centres commerciaux. Cette visibilit? permet de maintenir le lien avec un consommateur de plus en plus mobile. D?sormais inscrits dans les d?clinaisons strat?giques de plus en plus d'enseignes, les lieux de flux ne sont pourtant pas simples ? manier. Les redevances ?lev?es r?clam?es par les op?rateurs gestionnaires, mais aussi les sp?cificit?s du shopping de transit (espaces restreints, soumis ? des amplitudes horaires larges, etc) obligent les marques ? redoubler d'inventivit? en terme de formats et d'assortiments produits, mais aussi de services ajout?s. En clair, le travel retail devient un formidable vivier de nouvelles exp?riences (format corner, e-r?servation, etc). Selon l'avis de Xerfi, pour les marques « dans les gares, il s?agit d?encourager l?achat d?impulsion, en proposant des gammes resserr?es, ax?es sur le plaisir et facilement transportables ».

Pr?t-?-porter, d?coration, cosm?tique, high-tech, gourmandises, cadeaux, presse, maroquinerie, produits culturels, services de pressing, cl?s minute, bijoux et parfums, et bien s?r restauration rapide, les secteurs d'activit? en gares et a?rogares sont de plus en plus divers. Et les enseignes d?velopp?es en franchise ne sont pas en reste dans les halls des lieux de transit.

                                                                                                                  Dominique Andr?-Chaigneau, Toute la Franchise ?                                                                                                                                 <br />                  <p class="partagerArticle">                         Partager :                      </p>                                                                                Cr?er une surveillance par email                                    
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Most Popular

To Top