Mode

Les belles histoires belges toujours à la mode

Les ailes jaunes et rouges de Chris Froome auteur d'un doublé Tour-Vuelta inédit sur le calendrier moderne, les roses de Tom Dumoulin survolant le Giro, les trois arcs-en-ciel consécutifs de Peter Sagan, Greg Van Avermaet a balayé tout ça. C'est bien lui qui termine en tête de l'UCI World Tour au soir du dernier monument de la saison, la Lombardie. Depuis son changement de statut, à Rodez, il y a deux ans, et malgré quelques coups du sort comme cette chute avec Sagan qui a entraîné le chef-d'œuvre de Philippe Gilbert sur le Ronde, le vainqueur du dernier Paris-Roubaix n'a pas eu d'équivalent au printemps. À 32 ans, il peut espérer alourdir en beauté un palmarès déjà éclatant.

5 >

MONUMENTS. Et cinq vainqueurs différents portant le maillot de cinq équipes différentes. Le Polonais Michal Kwiatkowki (Sky) à San Remo, les Belges Philippe Gilbert (Quick Step) au Ronde et Greg Van Avermaet (BMC) à Roubaix, l'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar) à Liège et l'Italien Vincenzo Nibali en Lombardie.

0 >

FRANCAIS. Cette année encore, pas de successeurs tricolores aux vainqueurs des cinq classiques majeures. Julian Alaphilippe tourne autour (3e de la Primavera, 2e de la Lombardie), Bardet rêve de Doyenne (6e cette année), Pinot de Lombardie (5e samedi, juste derrière Vuillermoz 4e), mais pour le bouquet il faudra encore patienter.

10 >

SAGAN. Le Slovaque a réussi à conserver pour la deuxième fois son maillot arc-en-ciel (trois de suite, ça n'était jamais arrivé), il a impressionné dans les classiques sans pouvoir conclure, mais il est passé à côté des grands rendez-vous WT (sans parler de son exclusion du Tour de France pour avoir «frotté» Cavendish). Deux succès seulement sur les épreuves d'un jour, à Kuurne et au Québec mais le meilleur score de l'année (10) pour le total de victoires.

2 >

GILBERT. Le début de saison a été marqué par le retour de Phil Gilbert au plus haut niveau. Son arrivée chez Quick Step a été aussitôt couronnée de deux énormes bouquets, sur le Tour des Flandres avec un raid exceptionnel et dans son jardin du Cauberg sur l'Amstel Gold Race.

6 >

TRENTENAIRES. Les gamins doivent faire avec ! Ils sont six coureurs de plus (ou beaucoup plus) de 30 ans sur les dix premières marches du classement mondial. Dont deux, Van Avermaet et Froome aux deux premières places. Le dixième est même un retraité, Alberto Contador…

3582 >

POINTS Van Avermaet s'impose avec 3582 points soit 130 de plus que Froome. Au total 419 coureurs ont marqué au moins un point sur les différents rendez-vous de la saison. Rappelons que seuls les concurrents des équipes World Tour marquent des points sur les courses de cette catégorie.

Van Avermaet mieux que Froome

Avant le Tour de Turquie cette semaine et celui du Guanxi (Chine) à la fin du mois, Greg Van Avermaet bénéficie de son printemps magistral pour devancer Chris Froome et Tom Dumoulin en tête de l'UCI World Tour. Avec quatre succès importants (Paris-Roubaix, Gand Wevelgem, Het Nieuwsblad et Grand Prix E3), le Flamand permet aux spécialistes des classiques de devancer les héros des Grands Tours. Malgré leur présence de plus en plus importante, aucun Français n'entre dans le Top 10, le premier d'entre eux, Romain Bardet pointant au 16e rang. Au classement par équipes, les Sky prennent leur revanche devant les omniprésents Quick Step et les BMC. AG2r la Mondiale est 10e.

En savoir plus sur :

                

Most Popular

To Top
Secured By miniOrange