Sport

Politique, faits divers, sport..toute l'actu en bref de ce dimanche matin

Procès Monsanto: satisfaction en France des anti-glyphosate 
La lourde condamnation du géant agrochimique américain Monsanto, vendredi aux Etats-Unis, pour ne pas avoir informé de la dangerosité du Roundup, a réjoui les adversaires du glyphosate, le produit chimique contenu dans cet herbicide qu'ils souhaitent voir interdit en France. 
Le gouvernement français s'est félicité de cette décision par la voix de Brune Poirson, la secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique, pour qui ce "jugement historique "confirme la décision pionnière d'Emmanuel Macron: interdire le glyphosate dans trois ans". 
Soulignant que la France était "chef de file dans la mobilisation en Europe contre le glyphosate mais aussi contre les insecticides tueurs d'abeilles", elle a affirmé sur Twitter que le gouvernement s'était "battu pour construire une coalition d'États européens contre le glyphosate pour 10 ans". 
"Ce jugement, c'est une nouvelle fois la preuve que les pesticides sont dangereux pour la santé, des utilisateurs en premier lieu --et donc des paysans et des paysannes--, et puis par ricochet aussi de ceux qui consomment les produits", a indiqué le porte-parole de la Confédération paysanne, Laurent Pinatel. 
Il a rappelé la promesse d'Emmanuel Macron de sortir du glyphosate d'ici 2021. Cela nécessite, selon lui, "des moyens techniques avec la recherche et puis des moyens économiques aussi, car les pesticides, c'est un outil de compétitivité dans la guerre économique". 
 
Le Mali aux urnes pour une présidentielle sous tension mais sans passion 
Plus de huit millions de Maliens sont appelés aux urnes dimanche pour élire leur président lors d'un second tour placé sous haute sécurité mais qui ne déclenche pas les passions, la victoire étant pour beaucoup déjà promise au chef de l'Etat sortant Ibrahim Boubacar Keïta. 
Mais avant même l'ouverture des bureaux de vote, dans la nuit de samedi à dimanche, le camp de l'opposant Soumaïla Cissé, en lice face au président sortant, a affirmé qu'une fraude était en préparation. 
"Cela fait trois jours qu'on apprend que des bulletins de vote circulent dans le pays", a déclaré à l'AFP le chef de la campagne de M. Cissé, Tiébilé Dramé. "Ces bulletins devraient être sous scellés et ouverts seulement en présence des assesseurs, des délégués et des mandataires des candidats", a-t-il ajouté. 
La tension était déjà montée samedi lorsque les services de renseignements maliens ont arrêté trois membres d'un commando, qualifié de "groupe terroriste", au moment où il "planifiait des attaques ciblées à Bamako pendant le weekend". 
La nature de ces attaques n'a pas été précisée, mais les trois Maliens sont soupçonnés d'être les auteurs d'un braquage contre un péage qui avait fait trois morts en octobre 2016 à une trentaine de kilomètres de Bamako.  
Les 23.000 bureaux de vote doivent ouvrir de 08H00 à 18H00 (GMT et locale) dans cet immense pays du Sahel toujours confronté à la menace jihadiste malgré cinq ans d'interventions militaires internationales, les résultats étant attendus dans quatre ou cinq jours. 
Le vainqueur, qui entrera en fonction début septembre, aura la lourde tâche de relancer l'accord de paix conclu en 2015 par le gouvernement et l'ex-rébellion à dominante touareg, dont l'application accumule les retards. L'accord avait été signé après l'intervention de l'armée française qui, en 2013, avait repris le contrôle du nord du Mali, où les jihadistes avaient instauré la charia pendant un an. 
Lors du premier tour, le 29 juillet, 871 bureaux (plus de 3%) étaient restés fermés en raison de violences, empêchant près de 250.000 Maliens de voter, surtout dans le Centre et le Nord. 

Colonie inondée : les deux responsables allemands mis en examen 
Les deux responsables allemands de la colonie de vacances installée sans autorisation dans une zone inondable du Gard, ont été mis en examen samedi pour "blessures involontaires aggravées par la mise en danger d'autrui". Neuf enfants y ont été légèrement blessés lors d'intempéries jeudi et un homme y a disparu. 
Le président et le vice-président de l'association Jugendförderung Saint-Antonius, âgés d'une cinquantaine d'années, ont été également mis en examen pour "création de camping sans permis d'aménager" et placés sous contrôle judiciaire. 
Ils ont interdiction de séjourner dans le Gard, sauf pour se rendre aux convocations de la justice et rencontrer leur avocat, a précisé à l'AFP le procureur de la République de Nîmes, Eric Maurel. Ils ont aussi l'obligation de procéder à l'enlèvement de leurs biens et matériels du terrain de camping, sous 15 jours. 
 
L'écrivain britannique et prix Nobel de littérature V.S. Naipaul est mort 
L'écrivain britannique V.S. Naipaul, prix Nobel de littérature en 2001, est mort à 85 ans, a annoncé samedi sa famille. 
"Il était un géant dans tout ce qu'il a accompli et il est mort entouré par ceux qu'il aimait, ayant vécu une vie pleine de créativité merveilleuse et d'initiative", a déclaré sa femme, Lady Naipaul, dans un communiqué. 
Vidiadhar Surajprasad Naipaul - peintre du déracinement, des petites gens et des empires déclinants - est l'auteur de plus de trente ouvrages.  
Né le 17 août 1932 dans les Antilles britanniques, à Port of Spain, la capitale de la Trinité, d'une famille d'immigrés indiens, il avait étudié la littérature anglaise à l'université d'Oxford avant de s'établir en Angleterre en 1953.  
Il avait consacré une grande partie de sa vie à voyager et était devenu un symbole du déracinement dans la société contemporaine.  
En lui décernant le prix Nobel en 2001, l'Académie suédoise avait qualifié  V.S. Naipaul d'"écrivain cosmopolite" et "tourmondiste littéraire". 
L'une de ses oeuvres majeures est son autobiographie "Une maison pour Monsieur Biswas" en 1964, où le héros emprunte les traits du père de l'écrivain. 
A travers ce livre, il décrivait la difficulté pour les immigrants indiens dans les Caraïbes de s'intégrer dans la société tout en conservant leurs racines. 
 
Un mécanicien "suicidaire" vole un avion vide et s'écrase dans la baie de Seattle 
Un mécanicien de 29 ans qui s'est décrit comme un homme "brisé" a volé un bimoteur vide vendredi soir à l'aéroport de Seattle, dans le nord-ouest des Etats-Unis, et effectué quelques figures acrobatiques sous l'oeil vigilant de deux F-15 militaires avant de mourir en s'écrasant dans la baie de Seattle. 
La police locale a rapidement écarté tout caractère "terroriste", assurant que ce mécanicien de la compagnie Alaska Airlines avait des tendances "suicidaires" et avait agi seul. 
Les circonstances dans lesquelles le jeune homme a réussi à faire décoller l'appareil --un bimoteur à hélices Bombardier Q400 d'une capacité de 90 places maximum-- n'ont pas été détaillées par les autorités de l'aéroport de Seattle-Tacoma. 
 
Le rugby français K.-O. debout après le décès d'un jeune joueur d'Aurillac 
Le rugby français s'est réveillé sous le choc après le décès du jeune joueur d'Aurillac Louis Fajfrowski, 21 ans, à la suite d'un choc subi au cours d'un match amical.  
Le jeune trois-quarts centre est décédé vendredi soir après un malaise dans les vestiaires du stade Jean-Alric, a annoncé le club de Pro D2.   
Selon le journal La Montagne, le joueur était sorti du terrain en seconde période (60e) du match contre le club de Rodez après avoir été victime d'un plaquage.  
Sonné, il avait pu se relever avec l'aide des soigneurs avant de se rendre par ses propres moyens aux vestiaires, accompagné d'un médecin. 
Dans les vestiaires, il a alors perdu connaissance à plusieurs reprises. Pris en charge par le service médical et les secours arrivés sur place, il n'a pas pu être ranimé, toujours selon la même source. Il est décédé vers 20 heures. 
 
 
EN BREF 
- C'est l'épilogue de plus de 20 ans d'éprouvantes négociations avec pour enjeux pétrole, gaz et caviar: les chefs d'Etat de la Russie, de l'Iran, du Kazakhstan, de l'Azerbaïdjan et du Turkménistan doivent signer dimanche un accord historique définissant le statut de la mer Caspienne. 
- Le gouvernement afghan affirme avoir repris "le contrôle" de Ghazni, ville de 280.000 habitants à deux heures de Kaboul disputée par les talibans et dont les élus avaient récemment alerté sur les risques d'attaques. 
- Trois hommes ont été mis en examen pour "viols accompagnés d'actes de torture et de barbarie" sur une femme de 28 ans près de Moyenmoutier (Vosges), de la nuit de dimanche à lundi soir. 
- Un militaire a été tué et un de ses collègues très grièvement blessé samedi matin lors d'un accident de la route dans le Tarn-et-Garonne, alors qu'ils étaient en sortie privée avec deux camarades du même régiment. 
- Trois médailles mais pas de nouvel or: la France a sensiblement amélioré son bilan aux +Europe+ d'athlétisme, en ajoutant samedi soir à Berlin l'argent du relais 4X400 m dames et les bronzes du champion du monde du 800 m Pierre-Ambroise Bosse et sur 5000 m de Morhad Amdouni, déjà sacré mardi sur 10.000 m. 
- La France a engrangé quatre nouvelles médailles samedi lors de la dixième journée des championnats d'Europe multisports à Glasgow, trois en bronze en relais mixte 5 km par équipes en eau libre, en BMX avec Sylvain André, et en gymnastique par équipes messieurs, et une en or dans le relais mixte de triathlon. 
- Monaco, vice-champion de France en titre, a bien démarré sa saison de Ligue 1 en s'imposant 3-1 à Nantes lors de la première journée, marquée par les débuts en fanfare des promus Nîmes et Reims, et les débuts ratés de Patrick Vieira. Le PSG clôturera cette journée dimanche contre Caen, après Lyon-Amiens et Bordeaux-Strasbourg. 

Most Popular

To Top