Internet

Lightning, la mise à jour du Bitcoin qui pourrait tout changer

Jamais le Bitcoin n’a semblé aussi populaire. Envolée du cours, adoption croissante par le grand public, etc. Tout semble lui sourire depuis quelques mois (en dépit de quelques montagnes russes bien raides). Mais ce constat tranche avec la crise technologique qu’il traverse. Alors que vous avez probablement entendu parler du Bitcoin comme un système de paiement instantané sans frais, il est actuellement tout l’inverse. Ses nouveaux utilisateurs ont créé un embouteillage monstre sur le réseau et les transactions mettent plusieurs heures, voire plusieurs jours à se réaliser. Les frais de transaction ont quant à eux connu une importante inflation : alors qu’ils ne représentaient qu’une poignée de centimes début 2017, il fallait en moyenne débourser près de 15 dollars lundi 22 janvier (un pic à 55 dollars a même été atteint le 22 décembre).

Ces frais sont les mêmes pour un paiement de 5 dollars ou de 50.000 dollars. Ils rendent irréalistes des transactions de petits montants, ce qui pousse les quelques commerçants pro-bitcoin à revoir leur position. La plateforme de vente de jeux vidéo Steam a tiré la sonnette d’alarme début décembre en suspendant les paiements en cryptomonnaie. Voici ce qu’indiquait sa maison-mère Valve : “Ils (ndlr: les frais) rendent l’achat de jeux sur Steam déraisonnablement onéreux. [...] À ce stade, il est devenu déraisonnable d’accepter le bitcoin comme moyen de paiement”.

> 10% des fonds levés en cryptomonnaies en 2017 ont été perdus ou volés

> Le Monsieur Bitcoin du gouvernement ne va pas plaire aux investisseurs

C’est quoi le problème ?

Pour bien comprendre de quoi on parle, il faut revenir sur le principe de fonctionnement du protocole Bitcoin. Toutes les 10 minutes, jusqu’à 2.000 transactions sont validées par le réseau. Le problème, c’est qu’elles ne sont pas traitées par ordre chronologique mais par charge de frais : plus on provisionne des frais élevés, plus les mineurs sont incités à s’occuper de votre opération avant les autres. Le phénomène est exacerbé par l'augmentation exponentielle du nombre des usagers.

On parle d’un problème de “scalabilité” pour décrire ce que traverse le Bitcoin. Ce terme désigne la capacité d'un produit à s'adapter à un changement d'ordre de grandeur de la demande, en particulier sa capacité à maintenir ses fonctionnalités et ses performances en cas de forte demande.

Ce que promet de régler Lightning

Lightning Network est un projet mené depuis 2014 par les développeurs américains Joseph Poon et Thaddeus Dryja. Il consiste à ajouter une surcouche à la blockchain Bitcoin. Des canaux de paiements recevraient un nombre très important de paiement en bitcoins, calculeraient le solde de ce qu’ils ont reçu, puis enverraient le bilan à la blockchain. Pour résumer, cela reviendrait à externaliser une grande partie de la comptabilité du Bitcoin. On imagine par exemple un restaurant qui se ferait payer en bitcoins et qui enverrait le total de ses revenus sur la blockchain à la fin de la semaine.

Voici un schéma simplifié pour mieux comprendre


Notice: Trying to get property of non-object in /var/www/vhosts/referencez.eu/httpdocs/wp-content/themes/flex-mag/functions.php on line 972

Most Popular

To Top